Pocket

Last Updated on

Changer de voie professionnelle, trop d’hypocrisie en santé
5 (100%) 1 vote[s]

Pourquoi changer de voie professionnelle? Car je trouve qu’il n’y a pas plus hypocrite que le milieu de la santé. Nous le voyons tous les jours, beaucoup de beaux discours, mais beaucoup d’oubliés (les rares, les douloureux et j’en passe). Car s’il y a un milieu ou il faut rentrer dans le moule et savoir rester à sa place: c’est bien celui de la santé . Mais je garderai toujours un oeil sur le milieu de la santé, car ce dernier est quand même un milieu passionnant et que certains de mes combats ne sont pas terminés

Certains diront que je dénigre, mais ce n’est pas le cas, c’est juste une constatation. D’ autres penseront que c’est simpliste, mais qu’importe, je pense qu’il faut en parler, car beaucoup de pathologies, syndromes, patients sont oubliés dans ces beaux discours. Je m’explique:

Changer de voie professionnelle:

J’arrive à un moment de ma vie ou j’ai ne plus envie de me rendre malade et surtout ou j’ai vraiment envie de penser à moi. Continuer à faire partie d’un milieu ou l’hypocrisie est le maître mot, ne me correspond pas du tout.

Me rendre malade pour un système qui en fait, n’a pas vraiment envie d’évoluer, mais au contraire qui préfère garder ses œillères.

Malgré tout, je garderai un pied dedans, puisque je vais continuer à donner mes formations. Que mes combats sont loin d’être terminés. Mais je préfère quand même travailler dans un milieu plus serein ou je serai mon propre patron

Mon constat:

Le patient ressource ou expert ou partenaire:

Depuis quelques temps, nous entendons parler de plus en plus du partenariat entre le patient ressource avec les professionnels de la santé. Mais qu’en est-il réellement dans la réalité?

La réalité du partenariat:

Cela commence à se faire, certes, mais seulement avec une catégorie de patients, ceux avec qui les professionnels de la santé se sentent à l’aise et surtout ou leur ego ne va pas être trop touché.

Par contre, la plus part des patients ressources douleurs, maladies rares et bien ceux-là sont oubliés. Tout simplement, parce-qu’ils dérangent de par leurs connaissances, mais aussi leur vécu. tout cela fait que nous ne rentrons pas dans les moules de ce qu’on nous apprenons sur les bancs de la fac, écoles.

Nous mettons mal à l’aise les professionnels de la santé, alors qu’au contraire, c’est là tout l’intérêt du partenariat. Puisque ce dernier est là, afin de mélanger nos connaissances, nos savoir, nos vécus. Et ceci pour le bien du patient, mais aussi cela pourrait aider à faire des économies.

Mais non, il vaut mieux se voiler la face et surtout ne pas mettre en port à faux les professionnels de la santé, qui “détiennent le savoir”. Cela est encore bien ancrés dans les mœurs et c’est difficile de faire évoluer les mentalités.

Vous allez me dire, que des partenariats existent et bien regardons de plus près: se sont surtout des partenariats avec des patients ressources cancéreux, diabétiques, BPCO donc les patients avec qui les professionnels de la santé se sentent à l’aise. Car se sont des pathologies qui sont bien connues, donc bien encadrées.

Le taux de partenariat avec des pathologies, syndrome rares sont très faibles, et que dire avec des patients douloureux chroniques

L’ETP:

Je crois beaucoup en l’ETP, il faudrait que ce dernier se démocratise et surtout qu’il soit ouvert à tous patients, toutes pathologies, syndromes confondus. Mais ce n’est pas le cas, car ce dernière, n’est ouverte qu’aux pathologies ALD. Encore une fois, il y a encore des oubliés et si l’ETP était ouverte à tous, les économies de santé se feraient ressentir.

L’ETP a du mal à se mettre en place:

L’ETP à malheureusement du mal à se mettre en place pour différentes raisons:

  • La demande à l’ARS est beaucoup trop contraignante, la France est un pays très administratif ou il faut écrire des pavés afin de pouvoir mettre quelque chose en place. Il faut parfois un an avant qu’un programme ETP puisse se mettre en place, que ce dernier soit accepté par l’ARS et attention à ceux qui oublie un petit détail.
  • Il faudrait des équipes qui ne font que l’ETP, ne pas à mettre en place dans des services ou pas de personnel
  • Attention le sujet de l’ETP à une grande importance afin d’être accepté
  • Obligation d’avoir un médecin, ces derniers se faisant de plus en plus rare, il est difficile dans ce cas de monter une équipe ETP

Hypocrisie & ETP:

Il est inadmissible que des EHPAD emploie le terme éducation thérapeutique du patient dans des annonces d’emploi, alors que nous savons (et que nous le voyons bien au quotidien) que l’ETP n’existe pas. Mais bizarre, rien n’est dit et on accepte cela

Idem, on entend des services qui prônent l’ETP, alors qu’aucun membre de l’équipe n’est diplômé ETP. Et oui depuis 2015, il y a obligation que toute l’équipe qui met en place l’ETP, soit diplômé. Bizarre, mais l’HAS ne dit rien et surtout ne venez pas me dire que ce n’est pas vrai, car je pourrai vous prouvez le contraire. Etant membre jury mémoire infirmier ETP, infirmière, je peux vous démontrer le contraire.

Que dire sur certaine formation ETP généraliste, ou il ne sera mis en avant que certaines pathologies comme le diabète, cancer. Ayant un D.U d’ETP, j’ai vraiment apprécié le fait que l’on nous fasse voir différents ateliers, témoignages touchant différents pathologies.

Conclusion:

Beaucoup de beaux discours, mais dans la réalité, nous nous apercevons vite que rien ne bouge vraiment. Qu’on est encore bien loin du partenariat patients ressources-soignant (toutes pathologies confondues)

Que l’ETP a du mal à se mettre en place

Alors que ces 2 solutions feraient vraiment faire des économies de santé, mais finalement, le ministère de la santé le veut-il vraiment?

Qu’avec 2 petits exemples, nous voyons que l’hypocrisie est le maître mot, alors que le milieu de la santé ne devrait pas connaître cela, car beaucoup de vies sont en jeux. Une collaboration saine, avec tous les acteurs de la santé serait vraiment un plus pour les patients ou les soignants

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Pocket
error: contenu protégé !!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :