Mortalité

Pocket

(Taux de) mortalité. Rapport entre le nombre de décès dans une période donnée (généralement un an) pour une population donnée (généralement 1000 personnes):

2. La mortalité générale pour 1000 habitants, un peu inférieure à 9 dans les pays les plus avancés, dépasse 20 au Mexique, au Chili, à Ceylan, aux Indes. Perroux, Écon. XXes., 1964, p.350.
[Suivi d’un compl. de cause introd. par de ou par] La mortalité par pneumonie tomba à 32 pour 100 (Carrel, L’Homme, 1935, p.248).
[Suivi d’un adj. déterminatif ou d’un subst. compl. déterminatif (introd. par de) ou compl. de lieu (introd. par sur)] La mortalité sur les hommes et le bétail (Barante, Hist. ducs Bourg., t.4, 1821-24, p.362).La mortalité opératoire est relativement importante. Les statistiques prouvent que les résultats sont d’autant meilleurs que le malade a été précocement opéré (Quillet Méd.1965, p.345).
SYNT. Mortalité endogène, exogène, maternelle, néo-natale, postnatale; mortalité des/sur les bestiaux, les chevaux.
Mortalité infantile. Nombre d’enfants n’ayant pas atteint l’âge d’un an pour 1000 naissances dans la même année. Le taux de mortalité infantile était [au Mexique] en 1920 de 226 pour 1000; il est tombé en 1959 à 75 pour 1000 (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p.488).
Pocket

Laisser un commentaire