Pocket
Rate this post

Taux de morbidité, p. ell. morbidité. Pourcentage des individus malades dans une population, dans un temps donné, d’une maladie particulière ou de l’ensemble des maladies. Morbidité alcoolique, cancéreuse, tuberculeuse; statistique de morbidité et de létalité. L’expérience de la Première Guerre mondiale (…) fut pleinement convaincante en ce qui concerne la possibilité d’amener, par vaccination, une diminution considérable de la morbidité et de la mortalité par infections typhoïdiques chez les troupes en campagne (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.54).Réduire nos taux absurdes de mortalité et de morbidité infantile et juvénile (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p.456).La mortalité et la morbidité infantiles ont diminué dans des proportions qui ont dépassé les espérances initiales les plus optimistes: entre 1936 et 1956… (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p.800).

STAT. On a des tables de morbidité analogues aux tables de mortalité (Lafon1969).Les statistiques de la Sécurité Sociale fournissent cependant des indications intéressantes sur l’évolution de la morbidité dans différentes régions. Des enquêtes de morbidité ont lieu avec l’assistance de l’OMS, notamment sur l’exposition prolongée au DDT d’agents pulvérisateurs au Brésil et en Inde (LemaireEnvir.1975)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Pocket

Laisser un commentaire

error: contenu protégé !!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :