Blog

La France, n’est plus le meilleur pays pour la santé

La France, n'est plus le meilleur pays pour la santé
Pocket

Last Updated on

Certains vont grincer des dents et alors, je persiste à dire que la France ne fait plus partie des meilleurs pays au niveau de la santé. Comment pouvons-nous dire que la santé en France est bonne?Quand on voit comment on traite les patients, mais aussi les professionnels de la santé. Cette dernière est devenue un business lucratif pour l’Etat, les patients sont justes une monnaie, les professionnels de la santé doivent tenir le tiroir caisse.

On invente un nouveau métier (bizarre, là l’état trouve des finances): auxiliaire médicale

En France:

Hôpitaux, cliniques, EHPAD même combat:

La santé est de plus en plus précaire, les patients, ainsi que les professionnels de la santé subissent de la maltraitance, au profit du business. Comment pouvons-nous dire que nous sommes un des meilleurs pays au niveau de la santé?. Alors que nous voyons juste de la maltraitance, des patients (certains patients sont mieux pris en charge que d’autres, arrêtons d’être hypocrites) qui ne sont plus pris correctement à charge. Des professionnels de la santé qui sont à bout de souffle. Des services en manque de personnel, mais en augmentation au niveau charge de travail

Il faut déjà être clair et dire que les hôpitaux ne sont plus des établissements publics, mais ils sont eux aussi privés et à but lucratif, comme les cliniques, les EHPAD et cela depuis de nombreuses années.

Sans professionnels de la santé comment voulez-vous que les patients soient mieux pris en charge?: cela est impossible. Et on diminue de plus en plus le personnel avec comme fausses excuses: nous coûtons trop chers: voir mon article sur le salaire des infirmières

Destruction d’un métier: infirmier

L’Etat cherche à détruire le métier d’infirmier, alors que ce dernier existe depuis la nuit des temps. A ce demandé même, s’il n’a pas existé avant le métier de médecin!!

Comme je vous l’ai dit plus haut, jetez un œil sur nos salaires, qui n’a pas augmenté depuis des lustres et avec trois ans d’étude. Et vous verrez que l’excuse bidon: vous coûtez trop cher est fausse

L’infirmier est le bras droit du médecin et Madame la Ministre l’oublie, je pense qu’elle était bien contente de nous avoir quand elle travaillé au sein des hôpitaux. Les gouvernements se succèdent et on détruit de plus en plus le métier d’infirmière, quelle est la vraie raison: ??? Nous la cherchons toujours

Soi-disant pas d’argent pour la santé, mais on invente un nouveau métier: auxiliaire médicale:

Les infirmières sont onéreuses, donc impossible de les augmenter. Par contre cela ne dérange personne que le gouvernement trouve de l’argent afin d’inventer un nouveau métier: auxiliaire médicale. A savoir qu’elles vont commencer avec un salaire de 1500€, sans réellement d’études approfondies, alors qu’une infirmière qui fait 3 ans d’études triment pour avoir le même salaire

Si les infirmières et les médecins travaillaient ensemble, il n’y aurait pas besoin d’inventer un nouveau métier et d’en détruire un autre.

Les patients:

Si on avait arrêté de rendre les patients passifs, dépendant des médecins, du système de santé. Si on les écouté un peu plus et surtout si on mettait tout les patients sur un pied d’égalité sans faire de distinction entre les pathologies et qu’on les rendait plus actif. Et bien nous en serions pas là, mais c’est tellement bien de rendre un patient dépendant, que ce dernier doit juste se taire et accepter ce qu’on lui fait, sans avoir son mot à dire. Tout cela parce que nous partons du principe qu’un patient ne sait rien!!

Tous les patients et cela quelque soit la pathologie doivent devenir acteur de leur pathologie. Apprendre que les urgences ne sont pas là pour de la bobologie, mais pour de la vraie urgence. D’ailleurs le service ne s’appellent-il pas: URGENCE

Faire des plans de campagne pour toutes les pathologies:

En France, on met en place des campagnes au niveau de la santé: juste pour le nom d’une pathologie, sans chercher d’autres problèmes qui sont liés aux pathologies

Je m’explique: campagne pour le cancer, enfin pour le guérir, mais on se fout des conséquences comme la douleur. Cela n’est pas grave, puisqu’on guérit le cancer. Mais avez-vous pensé aux conséquences de ce dernier comme la douleur, savez-vous ce que c’est que de vivre avec des douleurs qui vous gâchent la vie? Donc douleur= dépenses de santé. Mais c’est vrai que le cancer est guérit

Vouloir mettre en place l’ETP, je trouve cela génial, mais quand ce dernier est accessible à tout le monde et pas seulement aux maladies ALD. Un patient qui a une maladie non ALD, fait aussi des dépenses de santé

Comment voulez-vous mettre en place l’ETP? Quand nous voyons le dossier qui doit-être fait (cela en décourage plus d’un). Pour que l’ETP puisse vraiment être valable, qu’il soit mit correctement en place (non pas des pseudo ETP ou le personnel n’est pas qualifié, n’a pas fait la formation), formation soit faite par tout le monde, mais aussi mettre du personnel attitré que pour l’ETP donc embauché.

Mettre l’ETP que pour les maladies ALD, cela est une grave erreur, car l’ETP aide le patient a devenir actif & acteur de sa pathologie.

Aider vraiment tous les patients, pas seulement les patients ALD. 

 

Plans de campagne établit par des gens de terrain:

Tous les plans de campagne devraient être établit par des professionnels du terrain et non pas des bureaucrates qui ne connaissent rien à la réalité du terrain.

C’est travailler ensemble: soignants-soignés, élaborons ensembles des idées. Des personnes qui sortent des grandes écoles ne savent rien de ce que nous vivons dans les services, en libéral, en EHPAD. On leurs à juste appris les chiffres, mais une vie humaine ne se fabrique pas avec des chiffres!!!!

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Pocket